L’île authentique et sauvage de la Polynésie Française… Notre île coup de cœur, celle qui nous a fait quitter la métropole et mettre un pied en Polynésie Française ! Celle qu’on portera dans notre cœur à jamais, pour ça !

Et oui, Huahine était notre choix premier ! Ce n’est pas pour venir sur Tahiti que nous étions initialement parti, mais bien pour Huahine. Nous avions eu le coup de cœur pour cette île… Située dans les îles sous le vent, au Nord de Tahiti, elle était, en tout point, parfaite pour nous ! Calme, sauvage, authentique… loin du tourisme de masse, préservée par les locaux qui l’aiment tant ! Et effectivement, dès notre arrivée, nous avons été époustouflé par sa beauté ! Nous en avons pris plein la vue… Ses plages de rêves, son lagon somptueux, sa nature verdoyante… Nous n’aurions pas pu mieux tomber pour commencer notre changement de vie !

Il ne faut pas oublier, que ce qui nous a fait partir, c’est le stress parisien, les embouteillages, les mentalités qui devenaient de plus en plus difficiles à gérer (moi, j’ai besoin de calme et de bienveillance !). Alors arrivé sur Huahine, c’était comme arriver dans un petit paradis… Tout le monde se dit bonjour (ou plutôt : “Iaorana” pour être totalement exacte!), tout le monde se sourit dans la rue, tout le monde se parle … Et les Polynésiens sont tellement accueillants, bienveillants et aidants ! Dès le début, on nous a rendu service, aidé à porter nos bagages (notre montagne de bagages!), emmèné à la maison, on nous a apporté des fruits… Le rêve !

On y est resté 1 mois au total, car nous avons très vite su que nous ne pourrions pas y passer notre vie … L’île est petite, elle manque d’activités pour les enfants (on n’en a pas trouvé, en tout cas). Les opportunités de travail étaient faibles (même si je pense qu’Edith aurait pu en trouver), et je me demandais surtout ce que je ferais de toutes mes journées avec Lyam (la plage, c’est magique, mais on ne peut pas faire que ça avec un enfant). Alors nous avons décidé que l’on en profiterait pour souffler, pour découvrir cette magnifique île, et qu’on réfléchirait ensuite à l’endroit où on irait poser nos valises définitivement…

La découverte de l’île à été somptueuse ! Nous y avons consacré une vidéo sur notre chaîne YouTube, pour vous expliquer précisément le tour de l’île et toutes les choses à y découvrir. Vous pouvez la retrouver ici, si vous avez envie de mettre des images sur mes mots : A la découverte de Huahine

L’île de Huahine est issue d’un ancien volcan qui s’est effondré en son centre, et est maintenant divisée en deux îles : Huahine Nui (la grande, au Nord) et Huahine Iti (la petite, au Sud), séparée au centre par un pont en béton de plusieurs dizaines de mètres. Et depuis l’ile Nord, nous pouvons apercevoir la silhouette d’une femme allongée, dessiné sur les reliefs de l’ile Sud.

Petit point sur tous les endroits clés à visiter lors de votre séjour sur Huahine :

     1) La ville de Fare

Au Nord-Ouest de l’île, se trouve la ville principale : Fare, qui est le centre économique et commercial de l’île. C’est d’ailleurs ici que vous trouverez tous les magasins et stations services (il n’y en a pas sur le reste de l’île). Vous y trouverez le restaurant très connu et incontournable : le Yacht Club, où je vous conseille d’y réserver une table le vendredi soir. Ambiance garantie! Vous pourrez faire vos courses au Super U, vous promener dans les quelques magasins de souvenirs, ou encore vous restaurez aux roulottes situées sur le front de mer (et admirer un beau coucher de soleil). C’est ici qu’arrive les bateaux (et notamment l’Aremiti / Apetahi Express, si vous joignez les îles en bateau … C’était le cas pour nous, et zi c’est aussi le votre, on vous conseille de prévoir du Mercalm, car lorsque la mer est agitée, on lui attribu un joli surnom qui lui va très bien : le “Vomito”).

     2) Les anciens pièges à poissons

Ces anciens pièges à poissons existent depuis plusieurs siècles. Ils ont servit a nourrir toute la population pendant de nombreuses années. C’est une méthode de pêche très simple, où les pièges sont situés de façon stratégique par rapport aux courants et au déplacement des bancs de poissons. Ils permettent surtout de conserver les poissons vivants, qui, une fois entrer dans cet entonnoir, n’arrive plus à en sortir. Ces pièges n’ont pas été entretenus pendant plusieurs années, et se sont détériorés, mais aujourd’hui, ils sont de nouveau en activité et la population peut à nouveau s’en servir pour se nourrir au quotidien.

     3) La plage de l’ancien hôtel Sofitel

L’hôtel Sofitel à fermé définitivement ses portes en 2003, suite à la crise économique qui ne faisait plus venir suffisamment de touristes. Il en reste désormais les vestiges : l’ancien bâtiment détruit à l’entrée, les allées de bétons qui devaient desservir les logement, la piscine totalement detruite et remplie d’eaux stagnantes et même les fondations des anciens pilotis. Suffisamment de choses qui nous permettent d’imaginer à quoi pouvait ressembler ce magnifique hôtel, dans ce cadre impressionnant.

     4) Les anguilles sacrées aux yeux bleus

Les anguilles sacrées aux yeux bleus sont l’attraction incontournable de l’île de Huahine. Elles ont élues domicile dans un petit ruisseau du village de Fa’ie, au Nord-Est de l’île. Elles sont nourries par la population depuis des dizaines d’années et sont donc presque domestiquées. Si vous le souhaitez, un petit magasin avant le pont vend des petites boîtes de maquereau dont elles raffolent. Leur taille est impressionnante, mais vous pouvez, sans risque, descendre dans le cours d’eau et même tenter de les toucher (elles bougent très vite et sont assez craintives).

     5) Les belvédères de Tefare Rii et Maroe

Le Belvédère de Tefare Rii se trouve en haut d’une grande montée (et ça monte sévère, donc attention pour les personnes qui veulent faire le tour de l’île en vélo, on vous conseille de le faire plutôt avec un vélo à assistance électrique…). Personnellement, nous étions en voiture, mais vous pouvez également louer des scooter sur l’île (attention à bien faire le plein avant de partir, car il n’y a pas de station service dans le sud). Celui de Maroe …

     6) La baie d’Avea

La baie d’Avea est, pour nous, le plus bel endroit de Huahine. Son lagon nous a complètement envoûté. Nous vous conseillons d’aller manger à l’hôtel le Mahana pour pouvoir profiter de sa belle plage mais également de ses paddles et canoës. Vous avez aussi la possibilité, depuis le Marae Anini, d’accéder, soit tout à droite, à une petite plage qui ressemble à une “piscine naturelle” très sympa a faire avec des enfants, soit à gauche, à une magnifique balade en bord de mer, qui vous emmènera sur une grande plage époustouflante en face du Motu Araara. C’est là que séjournaient nos amis Cloé et Sylvain, que nous avons rencontré sur Huahine, et avec qui nous avons passé une magnifique journée. A savoir que sur Huahine, toutes les plages sont publiques donc vous avez le droit de vous y baigner, même sur les plages des hôtels. Seul l’accès peut parfois y être difficile, c’est pour cela qu’il ne faut pas hésiter à longer la mer, à pieds !

     7)  Les plages de Fitii et Fare

Ce sont les deux plages où nous avons passé le plus de temps sur l’île. La plage de Fare est la plus proche du centre ville (et c’est aussi celle qui était la plus proche de chez nous). Elle est accessible en longeant le front de mer, après la terrasse du Yacht Club, ou également par une route entre le magasin Import et EDT. Cette plage s’étend du Yacht Club jusqu’à l’hôtel Lapita. Ces couleurs y sont magnifiques. Lyam y a passé de nombreuses après-midi à jeter les cailloux dans l’eau. Par contre, on vous conseille d’y aller avec des chaussons d’eau si vous êtes sensibles et peureux (comme moi!), car on y voit de temps en temps des murènes et des poissons-pierre (extrêmement dangereux en Polynésie) près des rochers. La plage de Fitii, elle, est toute petite. Une petit banc de sable blanc, mais un cadre sublime. Nous avons craqué sur cette plage pendant une balade à vélo, où nous sommes tombées amoureuses de ses couleurs impressionnantes.

     8)  La plage de l’ancien hôtel Hana Iti

Cette plage magnifique et prisée des touristes est uniquement accessible en bateau. Elle fait très souvent parti des excursions en pirogue ou bateau autour du lagon, car son cadre est vraiment époustouflant. Il y a plus de 20 ans, s’y trouvait l’hôtel Hana Iti, qui a malheureusement été détruit durant le cyclone de 1998. Son propriétaire et sa famille ont donc été contraint d’abandonner les lieux. Aujourd’hui, vous pourrez en contempler sa plage magnifique, faire un peu de snorkelling ou encore monter sur les hauteurs de la forêt pour observer un magnifique panorama.

Pour conclure, Huahine est vraiment, pour nous, le plus bel endroit où nous pouvions atterrir à notre arrivée en Polynésie Française. Cette île nous a permis de totalement couper de la vie que l’on avait en métropole. C’est l’île par excellence pour faire un break et se ressourcer ! Alors oui, si nous en sommes parti, c’est qu’il y a des raisons (manque d’activité pour Lyam, peu d’opportunités de travail pour Edith, et surtout, surtout, beaucoup de moustiques ! lol). Mais Huahine restera notre île de cœur, celle à qui nous devons notre nouvelle vie ! Et nous avons hâte d’y retourner pour les vacances (et pour la faire découvrir à nos proches!).

A très vite,

Edith, Florianne & Lyam ❤️

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.